Autre-Monde : L’alliance des Trois – Maxime Chattam

Maxime chattam couvertureSynopsis

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies… Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la terre n’était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… A cet Autre Monde

 

 

Mais de quoi ça parle ?

Imaginez : vous vous réveillez un beau matin (pas si beau que ça en fait), un ouragan a dévasté la planète, plus personne à part des créatures, des éclairs qui zèbrent le ciel, plus d’électricité, plus aucune voiture dans les rues (Mais surtout plus internet, ni de séries, bref un monde terriblement z’affreux). Tout le monde a disparu…

Tout le monde ? Non ! Deux jeunes garçons tentent de résister sur cette terre désormais hostile. Ils se réveillent pour constater l’horreur de la situation ? Des créatures peu avenantes peuplent désormais la planète bleue qui a repris ses droits. Désormais des monstres purulents, des hommes violents qui ont perdu tous leurs souvenirs et une faune monstrueuse se partagent notre monde.

Matt et Tobias, vite rejoints par d’autres enfants vont devoir s’organiser pour espérer survivre. Mais c’est sans compter sur de mystérieux êtres surnaturels qui semblent en vouloir à Matt personnellement.

chattam-abandonned_world_by_shin_himatomora-d3ct7l6

Auteur : Laura-csajagi / Source

Et concrètement niveau lecture, ça donne quoi ?

Maxime Chattam, spécialiste du thriller et du policier angoissant qui se lance dans une saga fantastique ? Au début, avouons-le, j’étais sceptique… J’ai vite oublié mes doutes dès les premières pages.

Je vous préviens tout de suite, en lisant ce tome, vous avez signé un CDI. 7 tomes sont prévus, le dernier étant prévu pour cette fin d’année. Il est ici question d’une grande fresque de soft fantasy. Un roman initiatique où nos héros-enfants deviennent adultes. Et où ils se rendent compte que les jeux de rôle et les films ne sont que des fictions et où la réalité est toute autre.

Un style fluide, des chapitres courts, des lignes qui se dévorent vite…un Chattam, quoi ! J’ai trouvé les personnages très intéressants : ces derniers sont vites cernés et évoluent sans cesse tout au long du récit.

Les créatures peuplant cet autre-monde sont également très travaillées. (Sauf peut-être le nom de certaines d’entre elles comme les « cynik » ou « gloutons », mais les noms étant donnés par des adolescents, c’est sans doute voulu. L’imagination de Maxime Chattam semble sans limite et le monde qu’il a créé est loin d’être ridicule.

J’ai vu ici et là que certains qualifiaient cela de lecture jeunesse, mais je n’ai pas eu cette impression. Certes les personnages principaux sont des adolescents, mais cela ne veut pas forcément dire que l’on a affaire a de la littérature jeunesse. Pour avoir lu récemment certains livres jeunesse, on est clairement ici dans un niveau supérieur. Maxime Chattam revisite le roman initiatique de fantasy en passant par toutes les étapes obligées, mais il les revisite avec le talent qu’on lui connaît.

Un brin moralisateur parfois, avec notre mère la Terre, en colère et vengeresse de toute la pollution, que nos méchantes civilisations lui ont fait subir, le livre s’adresse autant aux jeunes qu’aux grands lecteurs de fantasy.

chattam-magic_mushrooms_by_shin_himatomora-d4de95i

Auteur : Laura-csajegi / Source

En conclusion ?

Deuxième lecture de Maxime Chattam, et le résultat est toujours le même : j’adore.
Après avoir lu il y a peu l’âme du mal, j’ai voulu voir ce que l’auteur savait faire en sortant des thrillers sombres et glauques. L’exercice n’est pas donné à tout le monde, s’essayer à un autre style, peu d’auteurs y parviennent. Pourtant,  cela semble être une formalité pour l’auteur.

J’attends la suite avec impatience !

9/10

Publicités